Catégories
Gestion de projet

L’innovation dans le marketing internet

L’innovation est tout autant au centre des discussions des équipes gérant des sites commerciaux ou à fort trafic que dans l’esprit des amateurs de blogs et autres passionnés de 2.0. En fonction du secteur d’activité et de la pression des résultats, beaucoup on pu constater une forte tendance à pointer du doigt le manque d’innovation. Une architecture obsolète ou l’absence des derniers gad/wid-gets semblent souvent être le coupable ideal pour expliquer pourquoi une campagne genere un fort taux de « bounce » (perte du visiteur dès la premiere page) ou pourquoi les visiteurs ne semblent pas satisfait de leur experience.

Sans remettre en question le business model de nombreux sites ni la règle des 5 whys, revenons un moment sur le moteur de l’innovation et ce que cela implique.

A mon sens l’une des personnes les mieux placées pour parler de tout ca, serait un ex Directeur IT (CIO) de Google, Douglas Merrill… et bien il en parle là:

Laissons la propagande sur google de cote… Maintenant qu’on en sait un peu plus sur les cycles de l’innovation et sur l’impact de l’arrivée du pouce sur le destin de notre planete, Idris Mootee nous explique que l’innovation n’est pas juste une decision de vouloir faire les choses differement, il faut la stimuler, créer un contexte.

Pourquoi et comment innover ?

D’apres Douglas Merrill, l’innovation seule ne sert à rien. Elle ne vaut que la valeur economique qu’elle genere. Elle n’est utile que dans la mesure ou elle permet à d’autres evenements d’avoir lieux (l’arrivée du pouce a permis de creer et utiliser des outils).

Flotteur à théEn bref, pour innover, il ne faut pas juste créer un contexte et se donner du mal, il faut le faire dans l’idée de changer la nature de ce qui existe. Dans le web participatif à tous prix, les utilisateurs / clients ne peuvent pourtant pas tout faire à votre place. Il faut que vous soyez vous même impliqué dans le processus (dans la souffrance ?) et ce à tous les niveaux. Si Henry Ford avait demandé ce que voulaient les gens, il leur aurait fait des chevaux plus rapides ! Mais combien d’innovations ratées et de mauvaises bonnes idées pour qu’un Henry Ford mette en place la Ford T grâce a son système de division du travail ? Certainement beaucoup. Le dernier point necessaire à l’innovation, d’autant plus dans les milieux technologiques, est d’avoir le droit à l’echec et à recidiver dans l’echec. C’est n’est qu’au bout d’une serie d’echec et de remise en question que la fameuse trouvaille pointera le bout de son nez, validée par les données et mesures mises en place.

Catégories
Gestion de projet

Qu’est ce que le webmarketing, cybermarketing, emarketing ?

La définition du Cybermarketing, emarketing, marketing internet, marketing digital…

Le marketing est l’ensemble des actions, outils et techniques mis en œuvre par une organisation en vue de promouvoir la croissance de ses activités commerciales.

Le cybermarketin, emarketing ou encore marketing digital reprend ces principes de bases mais utilise les possibilités offertes par les nouvelles technologies de communication. (sites, E-mailing, mailing lists, newsgroups, Chat, partenariats, liens, études en ligne, applications mobiles …).

Le emarketing serait donc  » la branche du marketing qui analyse et met en œuvre une stratégie marketing grâce au réseau et aux outils Internet ». Le emarketing n’est donc pas limité au réseau Internet mais concerne également les futurs autoroutes de l’information comme la téléphonie mobile, la télévision interactive… Il doit implémenter les bases de données marketing existantes pour les adapter aux nouveaux médias ou services Web. Les enjeux sont d’une part, de répondre aux besoins et aux attentes des Internautes, et d’autre part, de répondre aux objectifs d’une entreprise (image de l’entreprise, vente de produits, audience).
L’enjeu pour une entreprise est de pouvoir disposer de compétences emarketing afin de définir une stratégie, des concepts, pour mettre en place un site Web et le faire évoluer. C’est dans le but de mettre en place cette vision que l’on associe souvent le marketing internet a de la gestion de projet internet.

Aujourd’hui les techniques du Web permettent de répondre à ces différents points au travers de conseils, de services ou d’outils.

Les points clefs

Avant la création ou l’évolution d’un site :

  • Définir la stratégie qui réponde aux différents critères de l’entreprise, aux marchés, à sa cible.
  • Définir des concepts de communication, les techniques du site.
  • Réaliser et mettre en place le site conformément au cahier des charges définit par l’entreprise.

Après son lancement :

  • Analyser, Valider la stratégie, les concepts de communication.
  • Analyser, suivre les actions marketing, de référencement, de publicité, d’E-mailing,…
  • Analyser quantitativement l’audience, les visiteurs, les origines, les provenances, les accès, les périodes, les techniques, le trafic, les durées.
  • Analyser qualitativement les visiteurs, les visites, leur comportement, leur provenance, leur origines.
  • Réaliser des analyses spécifiques à chacun (ex: Directions Marketing, Commerciale, Technique, Générale).

Oui mais après ?

Pour résumer, si vendre plus (un produit, une marque ou un service) est le but ultime de votre démarche, les actions que vous aller mettre en place (le pourquoi) relèvent du emarketing, et la manière dont vous allez créer puis exécuter votre plan (le comment) relève de la gestion de projet internet.

J’ai mis en ligne une petite présentation powerpoint qui présente en 10 slides les grands points de la gestion de projet internet dans le cadre du emarketing.

Bonne lecture
Greg

Catégories
Gestion de projet

Six Sigma

Six Sigma ou 6 Sigma est une marque déposée par Motorola. Elle désigne une méthodologie structurée de management visant à une amélioration de la qualité et de l’efficacité des processus. Le Six Sigma a d’abord été utilisé sur des procédés industriels avant d’être élargi à tous types de processus, notamment administratifs. Aujourd’hui, elle effectue un retour en force en raison de la complexité du management moderne et de l’internalisation des processus qui imposent une vision plus globale des problèmes.

La méthode Six Sigma se base sur une démarche structurée à la fois fondée sur la voix du client (enquêtes, etc.) et des données mesurables et fiables.

Catégories
Définir Productivité

Gantt et son diagramme

Le diagramme de Gantt est un outil très utilisé en gestion de projet. Il permet de visualiser dans le temps les diverses tâches composant un projet. Il permet de représenter graphiquement l’avancement du projet et par conséquent simplifie la communication et la réactivité.

Cet outil répond donc à deux objectifs : planifier de façon optimale et communiquer sur le planning établi et les choix qu’il impose. Les diagrammes de Gantt sont utilisés dans la plupart des logiciels de gestion de projet tels que Microsoft Project, ganttProject, open Workbench ou TrioProject. Cependant, on pourra tout aussi bien utiliser un fichier Excel satisfaire les besoins les plus communs.

Un diagramme de Gantt avec Excel ?

L’approche la plus simple qui soit du diagramme de Gantt se fera naturellement avec l’un des outils les plus répandu aujourd’hui : un tableur. Par habitude et commodité, je ferais principalement référence ici à Microsoft Excel mais toute autre version similaire vous apportera vraisemblablement les mêmes bénéfices. Dans le cadre d’un vrai travail d’équipe, une version en ligne telle que Google Documents le permet peut avoir beaucoup de sens… mais comme on le verra ici, il n’y a pas de réponse toute faite à l’outil idéal. Tout dépend de ce que vous comptez (en) faire. Pour l’exemple, partons donc avec en tête l’idée de faire un diagramme de Gantt avec Excel. On va donc chercher à représenter visuellement la liste des projets d’une équipe en fonction d’une échelle de temps, disons les semaines du premier trimestre.

Liste de projets

Cette tâche d’apparence toute simple peut s’avérer assez complexe lorsque l’on cherche des informations telles que le coût ou la criticalité d’une action. On ne cherche pas ici à apprendre à pondérer une liste de projet (bien que Gantt puisse vous aider grandement). Dans un premier temps, on limitera notre effort au nom du projet et à son responsable. A partir d’une quinzaine de projets, on cherchera à diviser la liste en programme, chaque programme comprenant plusieurs projets.

Un diagramme de Gantt tres simple avec Excel
Un diagramme de Gantt tres simple avec Excel

Liste de projets pondérés

La version précédente restant assez sommaire, il y a fort à parier qu’après quelques temps, vos partenaires, votre équipe ou votre direction vous demanderont d’ajouter un niveau de détail supplémentaire. En fonction des demandes, vous pourriez avoir tout intérêt à passer sur un vrai outil de gestion de projet comme ceux mentionnés plus haut. Pour autant, avant de chambouler l’existant, ou au pire pour assurer un intérim entre deux versions, Excel peut encore faire beaucoup pour nous.

Diagramme de Gantt sur Excel - version pondere
Diagramme de Gantt sur Excel – version pondere

Imaginons que vous ayez besoin de présenter, argumenter, communiquer autour de vos projets devant un comité. Typiquement, vous aurez besoin de partager le type de projet, leur coût et enfin leur criticalité.

Liste de projets pondérés avec définition des responsabilités

Pour les plus méticuleux d’entre nous, on pourra pousser encore plus loin l’exercice sur Excel. Même si l’exemple ici a plus valeur d’illustration que de recommandation, je voulais creuser les relations qui existent entre un chef de projet et les équipes l’entourant. Pour établir ou mapper ces liens, on va utiliser la méthode RASIC qui permet de formaliser les rôles et responsabilités de chacun dans le cadre d’une action définie.

Diagramme de Gantt sur Excel - version pondere avec RASIC
Diagramme de Gantt sur Excel – version pondere avec RASIC

Si les bénéfices sont encore explicites, je déconseille fortement de creuser plus loin la solution Excel car vous allez à coup sûr rencontrer des conflits entre les différentes versions des membres de votre équipe et la votre… quand le fichier central ne sera pas corrompu. Optez plutôt pour une solution se basant sur Microsoft Sharepoint, Microsoft Project Server ou, dans une autre mesure, pour Google Documents ou Huddle.net.


Fichier Microsoft Excel

Retrouvez le fichier servant aux exemples ici:
https://www.emarketeur.fr/fichiers/diagramme_de_gantt.xls